Témoignages

Vous pouvez témoigner ici de ce que  TIPI vous a apporté.

En séance ou en formation.                                                                                                              Pour les particuliers, ou les professionnels.                                                                                  TIPI pour moi est une technique d’utilité publique. Elle est jeune et a besoin d’être diffusée pour toucher des personnes qui sont engluées dans leurs difficultés, sans savoir que cette technique naturelle, rapide, efficace et accessible existe.

Je vous en remercie par avance.

Publicités

13 commentaires pour Témoignages

  1. Anne Larue dit :

    Tipi m’a apporté la maîtrise de la « direction » en voiture. Attention, il ne s’agit pas de ne pas « savoir conduire » ; je n’ai aucune phobie sur ce point. La direction, c’est l’art de déchiffrer des panneaux pour se diriger dans la banlieue de Paris. Je me suis rendue compte, en pratiquant l’auto-tipi, que les panneaux étaient à mes yeux entièrement brouillés (illisibles, alors que je sais lire) et qu’il me fallait donc faire un effort énorme pour les appréhender – sans compter qu’il suffisait qu’on change la typo, la couleur, un mot pour que je ne puisse plus du tout les voir.
    Le résultat du Tipi a surpris mon compagnon, habitué à me voir paniquer en banlieue et qui n’en est pas revenu de me voir traverser Aubervilliers, la Courneuve, en trouvant et retrouvant mon chemin.
    La gêne était devenue un handicap (impossible de prendre la voiture en banlieue) et à présent, c’est passé !

  2. Chantal Ducré dit :

    Sur les conseils d’une amie, je suis allée consulter il y a un mois une thérapeute qui pratiquait la méthode TIPI. Je suis en effet claustrophobe depuis l’âge de 12 ans environ et j’ai suivi, il y a quelques années une thérapie comportementale pendant deux ans. Cette thérapie, si elle m’a fait progresser ne m’a pas entièrement guérie. Je
    sentais ma phobie, latente, prête à ressurgir. En effet, l’an dernier, je suis restée bloquée dans le métro, sous le tunnel et même si j’ai su mieux gérer mon angoisse, j’ai retrouvé toutes ces sensations désagréables : le coeur qui s’affole, la sensation d’étouffer, des sueurs qui m’ont amenées à enlever mon manteau, mon pull et c’est au prix d’un terrible effort que je ne me suis pas mise à crier et à essayer de sortir. Lorsque le métro est reparti, j’étais épuisée et les jambes flageolantes.
    Ma séance a duré 10 minutes et la thérapeute m’a dit : çà y est, votre peur est désactivée, votre peur n’existe plus. Je dois dire que j’étais très dubitative. Deux jours plus tard, le métro s’est arrêté. Je suis restée quelques secondes dans l’expectative, attendant la crise, n’osant penser à rien. J’ai alors pris conscience que je ne ressentais rien, pas d’angoisse, pas de bouffée de chaleur, pas de coeur qui s’affole. Je n’osais y croire. J’ai même réalisé que je n’avais pas envie de sortir, j’étais à l’aise, sereine. J’ai repris la lecture de mon livre, attendant tranquillement que le métro redémarre. Incroyable, mais vrai!

  3. BUSSY dit :

    J’étais phobique depuis 10 ans des cafards, mais au point ou je ne pouvais même pas prononcer le nom ou manger des pruneaux parce que j’y voyais une ressemblance, et les voir était pour moi un calvaire, qui m’a fait monter sur une table dans un restaurant !!! Je suis également une fan de voyages et certains pays ne m’étaient plus disponibles à cause de cette phobie. Mais le problème s’est vraiment posé quand j ai du partir vivre a NY ou il y en a énormément. J’ai donc suivi les conseils d’une amie et ais décidé de faire une séance de TIPI. J’y ais été en y croyant à moitié mais en me disant que je n’avais pas vraiment d’autres pistes.
    Apres une séance, on m’a dit c’est bon tu es guérie, me connaissant j’en doutais, je ne comprenais pas comment en 10min je pouvais arrêter cette phobie !
    J’ai pu voir le résultat 2 semaines après…j’ai vu un cafard et de suite je me suis automatiquement mise en mode peur …et la rien, je n’ais pas fait le fière mais je suis parti de la pièce, sans pleur, pas d’angoisse, pas de cauchemar les nuits d’après…rien a part une sensation de dégout !!
    Je vis aujourd’hui a NY et même si je ne vais pas en faire un élevage j’arrive à ne plus pleurer et a juste les éviter !! Un véritable miracle vu de là ou je partais.. qui me permet d’avoir une énergie folle pour le reste et surtout qui permet aux autres de souffler ! J’ai approfondi TIPI et ais appris à m’en servir toute seule…je l’utilise fréquemment pour le stress, angoisse peu importe… !!Je peux juste enfin revivre….Merci tout simplement !

  4. L’expérience que je souhaite partager avec vous est celle des effets observables sur le corps suite à une séance Tipi.
    Je suis énergéticienne (libération des douleurs physiques par le traitement de la structure énergétique du corps) et praticienne Tipi.
    Une cliente vient me consulter pour se libérer de contractures chroniques et douloureuses au niveau des épaules, de la nuque, des mâchoires. Je lui fait deux séances de soins énergétiques qui la soulagent graduellement de ses problèmes. Au cours de la deuxième séance, elle me parle de son stress du lundi matin à la vue de son agenda surchargé. Je l’informe que Tipi pourrait l’aider à résoudre ce problème-là. Elle décide de faire une séance Tipi..
    La semaine suivante (ses contractures ont diminué, la mobilité du haut de son corps est encore très limitée), nous procédons à une séance Tipi qui se déroule très bien. Une fois le Tipi terminé, je lui demande de s’allonger sur ma table de consultation. Et là, en procédant à une analyse de son système énergétique, je constate que toutes les contractures pour lesquelles elle était venue consulter en énergétique ont disparu! La cliente était elle-même très surprise qu’en quelques minutes seulement, elle avait retrouvé la quasi totalité de la mobilité de ses épaules, de sa nuque et de ses mâchoires qui étaient en souffrance depuis plusieurs années! Je précise que pendant la séance Tipi, la cliente a eu de très fortes sensations d’écrasement au niveau du haut du corps, des bras, du visage.
    La combinaisons soin énergétique et Tipi va, je l’espère, permettre aux clients de retrouver encore plus rapidement et efficacement leur équilibre physique et émotionnel, garant d’une bonne santé et d’un bon équilibre de vie.

  5. Mylène dit :

    Pour moi, TIPI = libération ! J’étais phobique des lézards (de toutes formes, couleurs ou tailles) depuis l’âge de 8 ans (j’en ai 36 !). Je ne pouvais pas même en voir un à la télé ou dans un livre sans sentir mon corps se tétaniser et mon coeur s’emballer, je devais alors changer de chaîne ou tourner la page… quand je ne balançais pas carrément le livre. Sans parler des hurlements et des crises de panique et de larmes chaque fois que j’allais en vacances aux Antilles, des cauchemars les nuits qui précèdent le voyage et des nombreuses stratégies d’évitement que j’avais développées (examen visuel systématique de chaque recoin de la pièce avant d’y entrer, inspection de la chambre avant d’aller dormir pour être sûre que je ne vais pas dormir dans la même pièce qu’un lézard).
    A Paris, ça va, c’est une phobie gérable (sauf quand, en descendant l’escalier du métro, vous apercevez les restes d’une grappe de raisin qui, instantanément vous rappelle un petit lézard vert et que, du coup, vous manquez de vous cassez la figure !). Mais voilà, j’envisage de partir vivre dans un pays où il y a au moins autant de lézards que d’habitants (la Guyane).
    Je voulais donc me débarrasser de cette phobie (qui exaspérait mon entourage, en plus de me pourrir la vie et de limiter mes possibilités) mais je ne voulais pas entreprendre une thérapie où j’aurais à « affronter l’objet de ma peur ». Je n’aurais JAMAIS accepté de mon plein gré d’être dans la même pièce qu’un lézard !
    TIPI m’a paru la meilleure solution mais j’étais quand même sceptique !
    J’ai donc essayé, me disant que le pire qui pourrait arriver, ce serait que la phobie ne parte pas, je n’avais rien à perdre, en somme .
    Le résultat est … BLUFFANT ! Après UNE SEULE séance, la phobie était partie, envolée ! En sortant de la séance, j’ai « vérifié » en regardant des photos et même des vidéos sur le net : je me suis surprise à sourire en voyant un lézard « faire des pompes » et à trouver un bébé lézard « mignon » ! Je me disais « ça a marché, on dirait ». Mais je voulais savoir si je serais aussi sereine en vrai. Après quelques semaines, je me suis rendue dans une animalerie avec une amie (au cas où) et elle a demandé au vendeur s’il avait des lézards. Il a sorti une boîte transparente contenant 2 geckos (très très moches !) et m’a dit « je vais en sortir un de sa boîte, il va peut-être se déplacer sur moi mais il ne viendra pas sur vous ». J’étais tendue mais je n’ai pas pris mes jambes à mon cou, c’était déjà une victoire. Lorsque le vendeur l’a eu dans la main, il m’a dit « je tiens sa tête, vous voulez le toucher ? ». J’ai eu une demi-seconde d’hésitation avant d’avancer ma main et de toucher ce lézard que je n’aurais même pas pu regarder il y a à peine un mois !! Et je l’ai touché (je dirais même caressé) du bout du doigt. Puis le vendeur a lâché la tête du lézard en me disant que ça ne changerait rien et du coup, je l’ai touché une 2ème FOIS, sans rien ressentir de désagréable !
    Je suis ENFIN LIBEREE de cette peur incontrôlable qui me gâchait les meilleurs moments de ma vie (mes vacances) et qui aurait pu m’empêcher de partir vivre dans un pays magnifique !

    Merci du fond du coeur ! Je REVIS ! [Et maintenant, j’ai envie d’aller toucher un iguane ! 😉 ]

  6. Catherine dit :

    Bonjour,
    Je voudrais vous faire partager mon expérience TIPI.
    Je souffrais depuis plus de 10 ans d’une claustrophobie terrible. Impossible pour moi de prendre le métro, de monter dans un ascenseur ou de me garer dans un parking sous-terrain. Je faisais des crises d’angoisse face à toutes les situations d’enfermement.
    J’étais persuadée que de toutes façons, je serai bloquée, je ne pourrai jamais sortir et que j’allais étouffer. Au cinéma, la 1ère chose que je fais en entrant dans la salle est de repérer les sorties de secours.
    Puis, on m’a parlé de TIPI. Je me suis inscrite à une séance, par curiosité, mais je doutais vraiment que çà puisse faire quelque chose pour régler mon problème.
    Et là, il s’est passé quelque chose de magique pour moi. Nathalie m’a juste fait raconter, les yeux fermés, un souvenir précis de claustrophobie et je devais faire attention à ce que je ressentais physiquement à ce moment là. C’est tout. Cà a duré 10mn.
    Je suis la 1ère étonnée et bluffée du résultat immédiat de cette technique.
    Le lendemain, je prenais l’ascenseur, pour voir, et çà ne me fais plus rien ! Pareil pour le métro, je ne ressens rien. Plus de palpitations, d’impression de chaleur, d’étouffement, d’angoisse. Rien. C’est sidérant.
    Voilà. Je voulais juste témoigner pour vous dire qu’il existe des choses simples et efficaces pour se rendre la vie plus légère.
    Merci Marcia !
    Catherine

    • Patricia dit :

      Merci pour votre témoignage car je suis dans la même situation depuis environ 30 ans. J’ai utilisé tipi pour l’agoraphobie et j’arrive aujourd’hui à m’éloigner de mon domicile (200 km) mais je n’arrive toujours pas à prendre ne serait-ce que le bus. Je n’arrive pas à le faire en différé car mes sensations ne sont plus actives hors de la situation !

      • marciabenitah dit :

        Bonjour Patricia, merci pour votre témoignage. Il permet de préciser un point : la régulation de votre agoraphobie a fonctionné. Celle du bus nécessite une autre régulation effectivement, en différé, quand vos sensations ne sont plus actives, en apprenant à le faire vous même ou en faisant appel à un/e professionnel/le Tipi.
        Cela dit, avez-vous essayé de faire une régulation DANS le bus, en situation? Il vous suffit de fermer les yeux, de prendre conscience des sensations désagréables de votre corps, votre peur va immédiatement se dissiper, puis… vous connaissez la suite… Bien à vous.

      • Patricia dit :

        Bonjour Marcia ! C’est fait…. j’ai pris le bus !!!!! J’ai même fait le tour de ma ville et aucune angoisse !

  7. Hélène dit :

    Mon expérience avec TIPI a été complètement libératrice !
    Victime de rapports sexuels douloureux avec mon ami, nous nous sommes séparés (en partie à cause de cela) pendant 6 ans. Entre temps, mes autres relations m’ont prouvées que je ne rencontrais ce problème qu’avec une seule personne… J’ai donc mis cela de côté mais le jour où j’ai décidé de me remettre en couple avec mon ami quitté 6 ans plus tôt, la douleur est revenu. J’étais désespérée !
    Les sensations désagréables (crispations aiguës au moment de la pénétration pouvant aller jusqu’à de petits déchirements de l’hymen) et l’anticipation qui va avec étaient de retour… Quand j’ai entendu parler de TIPI, je me suis dit que c’était LA solution à mes maux. Après avoir pris contact avec Marcia, elle m’a prévenu que dans mon cas, puisqu’il y avait un effet « clinique » observable sur le corps cela pouvait ne pas fonctionner. Et pourtant en seulement une séance mon souci a été réglé ! Je ne ressens plus aucune douleur et même s’il m’arrive parfois d’y penser, aucune crispation ne vient perturber ce moment.
    Après des années de galère et de vie sexuelle « stressante » et douloureuse, je respire enfin !
    Un grand merci à Marcia qui m’a accompagné dans ce travail avec un professionnalisme étonnant, j’espère que TIPI pourra aider de nombreuses personnes à se libérer de tout ce qui nous empêche de vivre pleinement !

  8. marciabenitah dit :

    Helene Seufert
    16/09/2013 10:51

    Salut Marcia,

    Donc en ce qui concerne une situation précise : Sur un Paris-Kinshasa, on est au moment de l’atterrissage, je serre les mains sur les accoudoirs, je regarde petit à petit la distance au sol s’amenuiser, j’ai peur qu’on s’écrase comme d’habitude et puis, là, à 1km du sol, au moment d’atterrir, le commandant de bord remet les gaz et nous repartons. Aucune annonce n’est faite. Je regarde ma voisine, mon coeur s’agite, je commence à me faire un film, je demande à ma voisine d’une voix blanche si elle sait ce qui se passe, elle me dit non mais que j’ai l’air angoissé. Je regarde tous les passagers pour voir quelle tête ils font, ils ont l’air tranquille, l’hôtesse est toujours assise, je suis super angoissée, je me dis qu’il y a un problème c’est sûr, je m’agite sur mon siège, j’essaie de me concentrer sur quelque chose à lire, mais je ne peux pas, mes mains sont moites, je ne pense qu’à l’idée d’un crash … Finalement, le commandant dit que nous allons atterrir à nouveau, je me mets en position atterrissage comme à chaque fois, jambes repliées vers moi, et pieds appuyant sur le siège devant moi, mains accrochées aux accoudoirs, finalement c’est l’atterrissage et c’est la LIBERATION

  9. Chloé B-L dit :

    Je suis étudiante en classe préparatoire BCPST, ancienne prépa « veto » et j’ai des difficultés à l’oral. J’ai donc décidé de lutter contre ceci avec la méthode TIPI et j’ai réalisé ma réussite lors d’une de mes présentations en public.
    C’était une présentation d’exercice devant toute la classe et tout s’est bien passé, je n’avais aucune boule dans la gorge ni de raideur dans les bras même quand mon professeur me posait des questions. Je savais répondre et je réfléchissais aux questions posées en ne bloquant pas comme auparavant. Tout s’est bien déroulé.
    Une autre fois dont je veux vous parler était pendant une khôle, exactement le même contexte que mon expérience sur laquelle nous étions revenues. J’ai su bien répondre aux questions malgré la petite boule dans la gorge (2 sur 10) qui a disparu dès que j’y ai pensé et que j’ai laissé aller.
    Ainsi, je n’ai pas eu de blocage et ma khôle s’est bien déroulée également !
    Une aisance à l’oral que j’avais pourtant bien du mal à avoir auparavant !
    Merci.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s